Secret bien gardé du monde de la musique, le Festival de la Haute Clarée a été créé autour de Zhu Xiao-Mei, très attachée à la vallée où elle vient régulièrement.

 

Il se déroule sur une semaine, lors de la première quinzaine d'août, dans le cadre intimiste des trois magnifiques églises de Névache qui toutes sonnent comme les meilleures des salles de concert: l'église Saint-Marcellin (début 16è siècle), l'église Saint-Sébastien (début 16è siècle) et la chapelle Saint-Hippolyte (11è siècle). 

Indépendant et discret, privilégiant les artistes les plus authentiques, le festival accueille les plus grands musiciens de la scène internationale comme les pianistes Kit Armstrong, Iddo Bar-shaï, Chen Sa, Jean-Philippe Collard, Shani Diluka, Sunwook Kim, Alexander Melnikov, Dominique Merlet, Jean-Claude Pennetier, Francesco Piemontesi, Victoria Postnikova, Anne Queffelec, Ferenc Vizi ou le baryton Alain Buet, le clarinettiste Pierre Génisson, le trio I Giardini (Pauline Buet, Pierre Fouchenneret, David Violi), la violoniste Clara-Jumi Kang et le Quatuor Tchalik. que le public peut entendre dans les meilleures conditions d'écoute possibles.

 

Il s'attache également chaque année à faire découvrir les grands talents de demain comme, ces dernières années le violoncelliste Raphaël Jouan, la violoniste Eva Zavaro, de jeunes chanteurs du Conservatoire national supérieur de musique de Paris (se mesurant aux Madrigaux de Monteverdi) ou les lauréats de l'académie France-Chine: les pianistes Zhang Cheng (prix Clara Haskil et prix Schumann), Chen Xue Hong qui y ont enregistré leur premier disque lors du Festival 2018 (parus chez Accentus Music) ou la pianiste tibétaine Cuo Zhaxi.